11 février 2018

DIMANCHE 11 FÉVRIER :6EME DIMANCHE ORDINAIRE

                                                                              Impur !
Aux temps anciens, le lépreux était la figure de l'impur, de l'exclu.
 Cette maladie faisait horreur à cause de son aspect corporel repoussant.
 Et l'on était convaincu que cette indignité d'apparence était la conséquence d'une punition divine.
 Le lépreux était donc l'impur par excellence, celui qui devait être repoussé systématiquement.
 C'est terrible à dire, mais les sociétés ont souvent envie, pour se sentir plus cohérentes, d'avoir ses exclus,
 d'avoir une catégorie de sa population qu'on ne veut ni rencontrer ni voir, parce qu'ils incarnent le mal.
Jésus a essayé de redonner de l'humanité aux lépreux, et aussi à d'autres impurs socialement comme les collecteurs d'impôts
 ou les femmes adultères. 
Qui sont nos "impurs " aujourd'hui, dans nos sociétés modernes ?
 Il existe une tentation de recréer des catégories d'homme rejetés absolument.
 N'y a-t-il pas peut-être parfois ce risque par rapports aux musulmans radicaux, à certains migrants,
 plus récemment aux auteurs d'agression envers les femmes ?
Comment interviennent les chrétiens face à ces tentations ?
 Le Christ nous rappelle que si le mal existe, si le méchant existe, l'impur, lui, n'existe pas.
Yves Delavoix

Aucun commentaire: