15 janvier 2018

DIMANCHE 14 JANVIER : 2EME DIMANCHE TEMPS ORDINAIRE

Journée mondiale du migrant et du réfugié :

« L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un compatriote, et tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu » (Lv 19, 34). Sans cesse la Bible nous rappelle que nous sommes tous des migrants, descendants de migrants. Quand le croyant se tourne vers son Dieu, il se met dans la position d'un perpétuel étranger, reconnaît dans l'étranger son frère, et même reconnait dans l'étranger le Christ lui-même. "N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges." (He,13,2)
 L'Eglise catholique reconnaît absolument aux états le droit et même le devoir de gérer ses frontières, mais s'interroge tout de même de notre manque de générosité, spécialement en France. Reconduire les migrants de là où ils viennent veut dire parfois les soumettre aux tortures et à l'esclavage dans les camps en Lybie. L'état est-il vraiment obligé de poursuivre en justice des français qui font oeuvre de charité envers des migrants ?
    Je vous invite à lire l'intégralité des messages du pape François et de Mgr Pontier, président de l'Eglise de France sur eglise.catholique.fr.
    Bonne semaine à tous
Yves Delavoix


Aucun commentaire: